Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

22 ans de vie associative à ce jour : plus que la moitié de ma vie - expérience et compétence

Posté par: Matar NDAO| Jeudi 12 janvier, 2017 11:01  | Consulté 2473 fois  |  1 Réactions  |   

Bonjour,

Je me permets de prendre la plume malgré les disponibilités, pour présenter mes meilleurs vœux à toutes à tous.

Merci encore une fois de plus, de vos soutiens sans intérêt particulier, dans toutes nos actions de développement, au bénéfice de notre peuple, notre terroir, notre unique fierté. Ce terroir, qui nous a accueilli et accompagné depuis la naissance, mérite toute nos énergies et avoirs. Raison pour laquelle, nous cesserons jamais d’apporter notre expertise et contribution à la hauteur des besoins identifiés et dans tous les domaines sans exception.

Me connaissant, c’est depuis 1995, que je m’active dans les associations (1995 : coordinateur Santé & Environnements, 1998 : coordinateur Groupements d’Etude et Réalisation pour la Sauvegarde de l’Environnement (initiateur du refrain de l’hymne de l’arbre en 1999), 1999 : coordinateur Micro Africa France et Afrique noire, coordinateur de Micro Sine Saloum, 2009 : coordinateur du MPC/XIPPI, 2014 : secrétaire administratif du GIE Xamlé etc.). Cela fait 22 ans aujourd’hui, donc plus que la moitié de ma vie, que j’accumule expérience et compétence dans le domaine associative.

 Les deux événement,  qui m’ont marqué  le plus, et avoir changé ma façon de voir les choses, tout en restant moi-même sont :

Le colloque international, organisé par l’UNICEF  en France à Chambéry, au mois de février 1999, dont je fus parmi les 3 exposants sénégalais, sur le thème « nourrir les Hommes sans appauvrir la terre». C’est par cette rencontre, de 800 jeunes venus du monde entier, que j’ai compris seules volonté et détermination me permettront de construire mon avenir : les études avant tout et servir mon peuple, ma mission pour toujours, est mon canon. Ma rencontre 2000, avec le peuple Mossi de Burkina Faso, en Afrique de l’ouest, fut un élément culturel et comportemental, qui a fait de moi, la personne sobre, simple qui  peut même marcher à pieds nus sans craindre, ce que autrui pensera ou dira de mon personnage. Je sens plus mon contenu que mon physique, et peux cotiser avec toutes les générations (de l’enfant de 6 mois au vieux de 100 ans). L’essentiel est, de pouvoir distinguer le périmètre et de le domaine de discussion.

Je partage ces événements avec vous tous, dans le but de me faire comprendre et de m’ouvrir à vous tous.

Mon engagement pour aider mon peuple, est plus fort que moi. Rien ne peut l’arrêter ni l’handicaper, tant que dieu nous prête vie. Et même, si cela arrive un jour, j’ai réussit à me métamorphoser dans plusieurs personnes. Ils sont plus de 100 personnes, à pouvoir et vouloir faire autant ou plus que moi. J’ai atteint 1/10 de mon objectif dans ce sens. Raison pour laquelle, je m’ouverts encore aux autres, pour avoir et faire du  «MAKHTAR : le geste en lieu et place à la parole».

De part cette occasion, je remercie Dieu. Merci aussi, à mon peuple particulièrement aux sénégalais, aux habitants des communes de Gandiaye, de Thiomby, de Sibassor et de Ndiébel. Un grand merci, à mes frères et sœurs et amis.

Nous avons toujours, ensemble poser des actions, à la hauteur de notre personnage et dans tous les domaines : environnement, santé, social, éduction, politique, développement durable, humanitaire etc. Je vous convie de rester,  dans cette même ligne de conduite, car le défit, qui nous attend, est encore plus immense que traversé.

Bonne lecture et à bientôt pour la suite.

Matar NDAO de Gandiaye.

le 12 janvier 2017

 L'auteur  Matar NDAO
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Matar NDAO
Blog crée le 03/11/2012 Visité 182429 fois 46 Articles 1115 Commentaires 21 Abonnés

Posts recents
Thierno Ndao Guélewar et l’unique 52ème Bour Saloum : Origine, identité et règles
Prendre le recul nécessaire
Etre en accord avec soi-même : je reste dans la ligne de conduite !
Un jeune roi, qui ne voulait pas de successeur !
22 ans de vie associative à ce jour : plus que la moitié de ma vie - expérience et compétence
Commentaires recents
Les plus populaires
Apprendre à rester soi-même et le bonheur du soi-même !
Elections locales 2014 - Gandiaye
Apprendre les secrets de la perte pour gagner !
Nouvelle vision de la politique
L’irrationalisme et le comportement maudit d’un politicien !