Procès - Boubacar Decoll Ndiaye : "Matar Diokhané m'a confirmé qu'il était dans le fief de Boko Haram"

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 avril, 2018 à 11:04:08 | Lu 6587 fois | 17 Commentaires
content_image

Procès - Boubacar Decoll Ndiaye : "Matar Diokhané m'a confirmé qu'il était dans le fief de Boko Haram"

L'accusé Boubacar Decoll Ndiaye est interrogé ce matin par la Chambre criminelle. Né le 22 août 1983 à Dakar, le professeur de mathématiques est polygame et père de quatre enfants. Il est poursuivi pour acte de terrorisme par menace, actes de terrorisme par association de malfaiteurs, financement du terrorisme et apologie du terrorisme.

Après des études supérieures en Génie civil, l'accusé Boubacar Decoll Ndiaye enseignait les Maths en Mauritanie où il a été arrêté. Il affirme avoir été appréhendé en Mauritanie "alors qu'il s'apprêtait à rentrer au Sénégal pour rencontrer la seconde épouse qu'il venait fraîchement de prendre".

"Matar Diokhané n'a jamais tenté de me recruter. Je n'ai jamais été candidat pour le djihad", se dédouane-t-il. Avant d'indiquer qu' "en 2015, je regardais les informations de la 2STV. C'était l'heure de la revue de la presse. J'ai entendu que Cheikh Tidiane Gadio avait soutenu qu'en Libye, il y avait des camps de djihadistes où on parlait Wolof. Après, j'ai eu échos d'autres informations selon lesquelles des sénégalais partaient dans les zones de conflit. Je me suis posé la question de savoir si cette information n'était pas un piège. Je me suis dit que l'Etat était informé à l'avance".

"Je vous rappelle que Cheikh Tidiane Gadio n'était pas un ministre en 2015", précise le juge.

L'accusé répond : "Même s'il n'était pas un ministre, il gérait l'organisation du forum sur le terrorisme organisé à Dakar. Donc, on ne peut pas l'écarter de l'Etat". Il ajoute : "Je suis allé rencontrer Imam Alioune Ndao pour lui poser des questions sur terrorisme. Je lui ai demandé s'il ne pensait que la déclaration de Cheikh Tidiane Gadio n'était pas un piège. Il m'a rétorqué par la négative". Avant de mettre les pieds dans le plat : "Matar Diokhané m'a confirmé qu'il était dans le fief de Boko Haram".


Auteur: Dié BÂ - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Anonyme1 En Avril, 2018 (12:08 PM) 0 FansN°: 1
Mais ou sont passés les souteneur de ces gars? Ou sont les Karim Xurum Xa et autres cons??
Reply_author En Avril, 2018 (12:21 PM) 0 FansN°: 1
très bonne question ou est sidy lamigne aussi?
Reply_author En Avril, 2018 (12:25 PM) 0 FansN°: 2
ces cons a vrai dire teeulma radjakh n ont rien compri mais demain nous jugera sur nos actes
Reply_author En Avril, 2018 (21:20 PM) 0 FansN°: 3
n’oubliez pas tounkara de la 2stv grand souteneur de imam ndao
Anonyme En Avril, 2018 (12:22 PM) 0 FansN°: 2
No comment, l'imam est donc le représentant attitré de Boko Haram au Sénégal. si vous voulez savoir comment ça se passe allez rendre visite au soi disant imbam, il vous éclairera sur les faits et gestes de boko haram, il en connaît un rayon.
Intelligent En Avril, 2018 (12:37 PM) 0 FansN°: 3
C'est comme l'émigration clandestine. Des jeunes ont échos qu'en europe, il fallait travailler peu pour gagner beaucoup d'argent, et ils s'engagent. La plupart des jeunes qui aiment Allah et la droiture ont eu échos qu'en Lybie, Syrie ou Nigéria, y'avait la charia. Ils se sont engagés pour vivre sur une terre où seule la loi du Très Miséricordieux y est appliquée. Y'a rien de mal dans ça. Ils ont été trompés.

Ils doivent être relachés et surveillés comme en France où les revenants signent chaque matin et soir des feuilles de présences.
Thx En Avril, 2018 (12:40 PM) 0 FansN°: 1
c'est vrai qu'ils ont été trompés. mais si la france fait signer les présumés térroristes, est-ce le sénégal est aussi équipé pour assurer tout cla?
Reply_author En Avril, 2018 (12:48 PM) 0 FansN°: 2
les uns partent chercher l'argent, ils réussissent sans faire couler du sang. ceux là vont dans des endroits où des innocents sont tués à longueur de journée. je me demande s'ils étaient au courant des réalités là bas. ou bien même avons nous les réelles informations? ne sommes nous pas des marionnettes de l'occident? seuls les occidentaux nous fournissent les infos de deash, bokko haram ou aqmis, etc. soyons rigoureux et réfléchissons de manière intélligente à toutes sorte de manipulation.
Reply_author En Avril, 2018 (15:41 PM) 0 FansN°: 3
la presse occidentale qui manipulerait les gens alors que les membres de boko haram, daesh, aqmi et autres sont les premiers à communiquer sur ce qu'ils font, à parler de leurs exactions.
Anonyme En Avril, 2018 (15:54 PM) 0 FansN°: 4
Rien de nouveau contre imam ndao.Vous continuez de voir que les rêves du procureur s'écroulent ? Incha Allah imam se libre.
Anonyme En Avril, 2018 (16:20 PM) 0 FansN°: 5
Le gens ignorent que les services secrets sénégalais se sont déjà déguisés en candidats du jihadisme, ont infiltré ses réseaux et soutiré info et preuves inébranlables chez l’imam et consorts. Le juge veut juste élargir les mailles, il connaît déjà le degré de responsabilité de chaque individu interpellé.
Anonyme En Avril, 2018 (16:42 PM) 0 FansN°: 6
Anonyme En Avril, 2018 (16:44 PM) 0 FansN°: 7
Vigilance d'autres cellules peuvent se former dans la clandestinité surveiller tout vérifier tout.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com