Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Nouvelle vison, nouveaux cadres : Dans la gestion de nos terroirs.

Posté par: Matar NDAO| Mardi 04 juin, 2013 16:14  | Consulté 960 fois  |  1 Réactions  |   

Dans mon pays, le sénégal, la classe politique s’appauvrit de plus en plus. Au paravant quand on parlait de député, de ministre et autres cadre de la fonction publique, le respect et la classe s'imposent en première ligne. Aujourd’hui, ce bazard de nomination par copinage ou familiale, est une des causes pour lesquells les représentants de nos gouvernements n’ont aucune personnalité, que des « wouya wouya ». Il est temps de revoir ce façon de faire.  

En regardant les plateaux des télévisions, le débat national, ce panneau prix de bavardages de la part des politiciens, on en déduit que, les cadres ont laissés aux médiocres le champs politique. Mais ils n’ont pas tort (ces politiciens de basse classe), puisque ceux qui se disent cadres, et  intellectuels se cachent derrière leurs bureaux et ne pas s’engager dans ce noble combat : qui est de servir son peuple, via son savoir faire, son savoir être et de participer à la gestion des biens de son terroir, de son pays.

Je lance un appel à tous les cadres du sénégal, dans tous les domaines, de se valoir pour servir de droit. Politique n’est pas égale à mensonge, ni tromperie, ni trahison, ni promesse : non, personne n’est née avec de tels comportements: on le devient en jouer avec. Nous devons changer ces préjugés, de  par notre comportement dans le terrain politique en imposant notre  façon de faire (pas de promesse, les actes avant ..).

Les politiciens sénégalais, (pour la plupart d’entre eux) ont rendu ce noble rôle mal vu (Avant de m’engager en politique, on a tous ces préjugés parce qu'on est out au système. c’est une fois dedant que je me suis dit que personne n’est né menteur, ni voleur, ni autre: on le devient; Donc je ne suis pas obligé de le faire comme tout le monde, j’adopte ma façon de faire : la politique de développement, l’acte avant l’argument) .Tout ceci, parce qu’ils n’ont aucune idéologie, ni de vision politique. Les politiciens d’aujourd’hui, doivent savoir qu’ils sont largement dépassés par l’évolution du monde dans tous les secteurs. Quand j’écoute certains discours atypiques de certains politiciens, je dis toujours qu’ils n’ont rien compris de l’évolution des consciences des populations. Le peuple est tellement conscient qu’aujourd’hui personne ne doit se permettre de raconter certains mensonges, ni de faire des promesses qu’on ne peut pas tenir, car les gens sont fatigués de tout cela.  

A vous cadre derrière des bureaux, d’arrêter de lire les journaux, d'arrêter de se limiter aux critiques sourds, et d’arrêter d’être des cadres de la famille pour prendre partie dans la gestion de vos terroirs. Nous vous invitons à s’engager pour lever le niveau du débat, de changer la forme de la politique. Avec, une politique de développent celle que nous incarnons depuis 1995 (tout jeune), ces politiciens de la politique politicienne seront obligés de faire comme nous, au profil des populations sinon ils seront appelés à quitter le terrain politique.

                                                         Paris la défense, le 03/05/2013

 L'auteur  Matar NDAO
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (1)  Certains commentaires sont en cours de validation...
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Juin, 2013 (15:46 PM) 0 FansN°:1
ya kharagne, tu sonnes vraiment la mobilisation de tous les senegalais. Courage ton idée sera récompensée.

Ajouter un commentaire

 
 
Matar NDAO
Blog crée le 03/11/2012 Visité 184932 fois 47 Articles 1133 Commentaires 21 Abonnés

Posts recents
Senegal
Thierno Ndao Guélewar et l’unique 52ème Bour Saloum : Origine, identité et règles
Prendre le recul nécessaire
Etre en accord avec soi-même : je reste dans la ligne de conduite !
Un jeune roi, qui ne voulait pas de successeur !
Commentaires recents
Les plus populaires
Apprendre à rester soi-même et le bonheur du soi-même !
Elections locales 2014 - Gandiaye
Apprendre les secrets de la perte pour gagner !
Nouvelle vision de la politique
L’irrationalisme et le comportement maudit d’un politicien !